Olivier Ricou

Internet, commerce & politique

Version 1.4 du 8 avril 2005

Part I
Ce média appelé Internet

Part II
Le commerce sur Internet

Part III
La loi de l'Internet

Internet commence a être assez connu pour ne plus être perçu par les médias comme un repère de hackers17 pédophiles révisionnistes doublé d'une zone de non droit.

Bien sûr son caractère sans frontière pose certains problèmes dès lors que les lois varient d'un pays à l'autre, mais cela est aussi vrai pour les radios longues ondes ou les télévisions par satellite. La voix de l'Amérique a arrosé de programmes subversifs bien des pays, les télévisions satellites diffusent des images que la loi iranienne interdit.

La nouveauté réside dans la possibilité qu'a chaque citoyen de pouvoir s'exprimer et d'être entendu par l'ensemble de la planète. C'est la première fois depuis la déclaration des droits de l'homme en 1789 que son article 11, «la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme...», peut être pleinement appliqué. Il ne s'agit plus d'un pouvoir réservé aux puissants ni même d'une possibilité technique restreinte aux journalistes ou à des élites pour des raisons politiques ou économiques.

Pour une entreprise, le droit de l'Internet est surtout le droit de la publication relatif à la création de sites Web, le droit de la vente, mais aussi les moyens légaux de défense face aux attaques de pirates ou aux spams et autres virus. Il s'agit aussi, pour certaines d'entres elles, de la défense d'une image de marque attaquée par des associations18. Mc Donalds, Total, Danone, Esso font partie des sociétés ayant eut l'honneur d'avoir des sites associatifs ou d'indépendants dédiées à leur politique.

Part IV
La société de l'Internet


This document was translated from LATEX by HEVEA and HACHA.